Le sport est bénéfique aussi bien pour le corps que pour le moral. La pratique de cette activité ne vous met toutefois pas à l’abri des blessures. Qu’importe votre niveau, que vous soyez un sportif du dimanche ou un athlète professionnel, il faut vous soumettre à certaines règles si vous souhaitez vous entraîner sans encombre à la salle de sport.

1/ S’échauffer correctement

L’échauffement est indispensable pour préparer les muscles à l’effort ! Cela permet de vasculariser convenablement les muscles, les articulations et les tendons ce qui réduit considérablement les risques de blessures. 

L’échauffement du système cardio-respiratoire permettra aussi d’être plus endurant. Une course ou des exercices de cardio-training d’une dizaine de minutes peuvent suffire pour s’échauffer convenablement.

2/ Être progressif

Solliciter le corps au-delà de ses limites durant les premières séances n’aura d’autres conséquences que de causer des blessures. Les muscles doivent s’adapter aux entraînements à leur rythme. Alors, allez-y petit à petit. Augmentez au fur et à mesure l’intensité de vos séances et le volume des exercices. Vous pouvez envisager d’accroître de 10 à 20 % vos objectifs tous les mois.

3/ S’étirer régulièrement

L’étirement vise à décontracter les muscles. Il est préconisé de s’étirer à distance de l’entraînement, soit 2 heures après une séance de sport. Il peut être intéressant aussi de s’étirer de manière régulière. Ainsi, vous travaillez également votre souplesse et vous prévenez par la même occasion les douleurs et les blessures. Prévoyez 15 minutes d’étirement 3 fois par semaine pour assouplir vos muscles, si possible en fin de journée.

4/ Bien s’équiper

On y accorde souvent peu d’importance, mais il est essentiel de bien choisir son équipement, surtout les chaussures, durant les entraînements en salle de sport. Avec une paire de chaussures inadaptée, vous pouvez adopter une mauvaise attaque du pied au sol en course à pied et augmenter les risques de vous blesser (tendinite d’Achille, aponévrosite plantaire, entorse). Optez pour une paire qui s’adapte aussi bien à l’intensité, à la fréquence de vos séances qu’à votre morphologie. N’hésitez pas à en parler à votre kinésithérapeute, il pourra vous donner des conseils de qualité.

5/ S’alimenter convenablement

Même si vous vous mettez au sport pour perdre des kilos en trop, il n’est pas question de vous soumettre à un régime drastique, bien au contraire ! Le corps a besoin d’énergie pour bouger et il ne peut en puiser que dans les aliments que vous lui apportez. Il faut veiller à adopter une alimentation saine et équilibrée. Votre assiette doit contenir des fruits, légumes, céréales, pains et pâtes complets, légumineuses, viandes maigres, poissons gras et autres sources de bonne graisse.

6/ S’hydrater suffisamment

Une bonne hydratation implique de boire au moins 1,5 l d’eau par jour. Lors de la pratique d’une activité sportive, ce besoin hydrique augmente. En effet, le corps transpire, ce qui accélère la perte d’eau. Il est essentiel de combler ce manque pour prévenir une déshydratation accentuant la fatigue et favorisant l’apparition de crampes. Il faut ainsi veiller à boire avant, pendant et après l’effort.

7/ Bien se reposer

La fatigue augmente les risques de blessures. Il est donc important de laisser le corps récupérer et dormir suffisamment est le meilleur moyen pour y parvenir. Les massages sont aussi excellents pour favoriser la récupération. Vous pouvez alors vous initier à l’automassage en vous aidant d’un bâton de massage ou d’une balle de tennis par exemple.