1/ Définition

Une prothèse de genou qu’est-ce que c’est ? 

un homme debout présente devant son genou les éléments de remplacement d'une prothèse totale de genou

Les prothèses sont des dispositifs visant à reconstituer une articulation usée par l’arthrose ou un traumatisme. 

Pour le genou, il en existe plusieurs types : 

  • Les prothèses totales de genou possèdent deux pièces. L’une s’applique sur le tibia et l’autre sur le fémur. Entre ces deux pièces métalliques le chirurgien place une surface d’appui en polyéthylène (invisible à la radio). Mise ensemble, ces pièces reconstituent le fonctionnement et la stabilité du genou. 
  • Les prothèses uni-compartimentales (PUC) remplacent uniquement la partie interne ou externe du genou. Elles sont souvent composées d’une pièce fémorale métallique et d’une autre en polyéthylène (tibiale ou rotulienne).
  • Selon l’état du cartilage de la rotule, le chirurgien place une pièce prothétique ou non pour l’aider à mieux glisser sur le fémur lors des mouvements.

Qu’appelle-t-on l’arthrose ? 

L’arthrose est l’usure « normale » du cartilage. Elle débute, en moyenne, à l’âge de 30 ans. Elle s’amplifie ensuite de manière plus ou moins rapide en fonction des activités, du poids et de l’âge

Le surpoids accélère fortement le développement de l’arthrose en ajoutant des contraintes sur vos articulations à chacun de vos mouvements. 

En perdant quelques kilos vous pouvez réduire considérablement vos douleurs de genou et améliorer votre qualité de vie. 

Cela n’est pas si compliqué ! En améliorant votre alimentation et en pratiquant une activité sportive régulièrement il est tout à fait possible de mincir et de se renforcer.

Contrairement à certaines idées reçues, même avec de l’arthrose, il est vivement conseillé de pratiquer un sport de manière régulière ! 

Le vélo, la natation ou même la course à pied sont d’excellents moyens de renforcer vos muscles et d’aider votre cartilage à mieux supporter les contraintes.

L’arthrose est-elle toujours douloureuse ?

photo homme se tenant le genou pour cause de souffrance du genou indication d'une pose de prothèse de genou

L’arthrose n’est pas obligatoirement douloureuse. De nombreuses personnes asymptomatiques présentent de l’arthrose lorsqu’elles réalisent un examen complémentaire. 

Néanmoins, lorsque l’arthrose est trop handicapante dans les activités quotidiennes, alors la pose d’une prothèse devient nécessaire et améliore considérablement  votre qualité de vie.

2/ Explications

Pourquoi poser une prothèse de genou ?

Lorsque l’usure du cartilage engendre des raideurs, une instabilité ou des douleurs suffisamment handicapantes au quotidien, le chirurgien peut alors vous proposer une opération.

Un traumatisme ayant engendré une fracture ou une entorse grave peut également être l’objet d’une intervention chirurgicale. Ces blessures peuvent en effet impacter fortement l’état du cartilage.

Pourquoi mes jambes gonflent-elles après l’opération ?

Un docteur retire le bandage post opératoire le lendemain après chirurgie de prothèse de genou

Pour remplacer votre articulation le chirurgien doit sectionner des portions d’os et inciser certains muscles (tendon du quadriceps). 

C’est la raison pour laquelle on observe un gonflement (œdème) et un hématome, plus ou moins importants selon les cas.

Pour aider vos jambes à dégonfler, vous devrez porter des bas de contention durant les premières semaines post-opératoire. 

Enfin, dès que la cicatrice est fermée, la balnéothérapie s’avère être un excellent moyen pour aider votre genou à dégonfler.

Qu’est-ce qu’un flexum ?

Le flexum correspond à un déficit d’extension du genou. Cette raideur est tout à fait classique après la pose d’une PTG.

En marchant avec le genou légèrement fléchi (à cause du flexum), vous risquez de ressentir des douleurs locales ou à distance (lombaires, haut du dos).

Il est donc important de récupérer l’extension complète du genou le plus rapidement possible. Le kinésithérapeute se concentrera sur cet objectif dès les premières semaines de rééducation.

Quelle est la durée de vie d’une prothèse de genou ?

Une prothèse a une durée de vie comprise entre 15 et 25 ans

Cela dépend de l’utilisation faite et des contraintes imposées. 

Par conséquent, il est vivement conseillé de surveiller votre poids, de pratiquer une activité physique régulière et de respecter les consignes du chirurgien.

D’ailleurs, les suites opératoires sont bien meilleures chez les patients non fumeur. Le tabac réduit la vascularisation des muscles, des articulations et ralentit par conséquent votre rééducation et votre rétablissement.

Pensez y avant l’opération, c’est peut-être l’occasion d’arrêter !

Peut-on vivre normalement avec une prothèse ?

couple de sénior souriant qui court sur une plage avec leur chien après chirurgie de prothèse de genou

A terme, sachez que la prothèse va vous changer la vie ! En effet, elle va rapidement soulager vos douleurs articulaires. 

Après une période plus ou moins longue de rééducation, vous l’oublierez même totalement. Vous reprendrez alors une vie normale.

Concernant les activités physiques et de loisirs (jardinage, bricolage, randonnée, golf etc), vous devrez vous adapter en fonction de vos capacités et de la gêne ressentie.

Rassurez-vous, si l’opération et la rééducation sont correctement menées, vous ne devriez pas vous sentir limité dans vos activités. 

La cicatrice va-t-elle rester visible après l’opération ?

photo rapproché d'un genou opéré présentant une cicatrice post opératoire après prothèse de genou

La cicatrice s’estompe avec le temps. Néanmoins, pour qu’elle soit discrète, massez-la régulièrement et protégez-la du soleil pendant la première année.

Attention, elle est souvent adhérente lors des premières semaines. Pour la rendre souple, massez-la sans crème en veillant à mobiliser la peau au niveau des points d’adhérence. Demandez conseil auprès de votre kinésithérapeute. 

Ensuite, utilisez des crèmes spécialement conçues pour l’hydrater et l’aider à retrouver son élasticité. Vous trouverez ces crèmes en pharmacie.

Peut-on pratiquer n’importe quel sport avec une prothèse de genou ?

homme qui joue au golf après une chirurgie de prothèse de genou

En théorie aucun sport n’est contre indiqué. Cependant, vous devez tenir compte de votre poids et de votre condition physique. 

Les chocs répétitifs de la course à pied ou les contraintes des sports de pivot, comme le ski, ont tendance à user plus vite la prothèse. Si vous souhaitez pratiquer ces sports, vous devrez respecter une phase de progression et vous y préparer en rééducation.

Le vélo, la natation, l’aquagym sont quant à eux particulièrement conseillés car ils sont peu contraignants. Parlez-en avec votre médecin et votre masseur-kinésithérapeute.

3/ Durée du traitement

Combien de temps va durer ma rééducation ?

photo jeune kiné durant séance de rééducation du genou après prothèse de genou

La rééducation d’une prothèse de genou dure en général entre 3 et 6 mois selon les cas (condition physique et éventuelles difficultés dans les suites opératoires). 

Elle est particulièrement active !

L’objectif est d’assouplir progressivement votre articulation pour retrouver une mobilité optimum, de renforcer les muscles pour vous permettre de reprendre vos activités et enfin de travailler votre équilibre (exercices proprioceptifs) pour reprendre une confiance totale dans votre jambe.

4/ Que faire ?

Combien de temps dure l’immobilisation après l’opération ?

Il n’est pas nécessaire de rester alité après l’opération. Vous pourrez ainsi vous mettre debout et marcher dès le lendemain de l’opération.

Les premiers jours, les transferts et les levers vous sembleront peut-être difficiles. L’œdème, la douleur et la faiblesse musculaire expliquent les sensations de lourdeur dans la jambe. 

N’hésitez pas à demander de l’aide pour vos premiers levers.

Il est important de marcher le plus rapidement possible pour ne pas laisser vos membres inférieurs se déconditionner. Par la suite, augmentez progressivement votre périmètre de marche afin de renforcer vos cuisses.

Comment se déroule la rééducation après l’opération ?

3 personnes pratiquent un exercice de gainage des jambes lors d'une séance de rééducation et de renforcement des jambes après prothèse de genou

L’objectif de la rééducation est de retrouver suffisamment de mobilité articulaire dans le genou, de force et d’endurance dans les muscles de la jambe pour récupérer une marche normale et équilibrée

Pour cela, vous devrez effectuer régulièrement :

  • Des postures du genou en extension : elles sont indispensables pour lutter contre le flexum et la boiterie. Les premiers mois, pratiquez ces postures le plus régulièrement possible. 
  • Des exercices de renforcement : ils permettent de récupérer la force du quadriceps, des ischio-jambiers et du mollet. Une bonne condition physique est indispensable pour reprendre convenablement vos activités.
  • Des exercices d’assouplissement de la jambe : ils visent les muscles et les articulations afin de retrouver un genou mobile et indolore. 
  • Des exercices proprioceptifs : ils renforcent progressivement l’équilibre et redonnent confiance en vos appuis. 
  • Des massages : ils sont intéressants pour soulager le genou et l’aider à dégonfler dans les premiers temps. Par la suite, ils permettent d’améliorer la qualité de la cicatrice et de la faire évoluer au mieux.