1/ Définition

Qu’est-ce qu’une luxation d’épaule ?

Une luxation d’épaule se produit lors d’un faux mouvement. L’humérus (os du bras) se disloque par rapport à l’omoplate. Les deux os se retrouvent décalés l’un par rapport à l’autre ce qui provoque une vive douleur

La plupart du temps, l’épaule se luxe sur une chute, mais ce n’est pas toujours le cas. Parfois la luxation est provoquée par un mauvais contact en sport par exemple. 

Enfin, certaines personnes peuvent se luxer l’épaule sur un mouvement anodin, sans notion de chute ou de contact. Cela arrive lorsque l’épaule est particulièrement instable.

photo d'une radiographie prise juste après une luxation d'épaule

Degrés d’importance de la luxation

On distingue différents stades de luxation :

  • Luxation légère
  • Luxation franche
  • Luxation franche avec lésions associées

Aucune luxation d’épaule n’est similaire. Les temps de récupération sont donc très variables en fonction de l’importance du traumatisme initial.

2/ Explications

Epaule luxée, est-ce grave ?

Dans l’absolu, une fois remise en place, l’épaule va retrouver progressivement ses capacités d’avant. Une fois la rééducation terminée, vous ne devriez pas être gêné dans vos activités quotidiennes et sportives. 

En revanche, après une première luxation, votre épaule aura perdu sa stabilité naturelle. Vous aurez donc statistiquement plus de chance de subir d’autres épisodes de luxation. 

C’est pourquoi vous devez la renforcer au maximum, lui redonner le plus de stabilité possible par une rééducation sérieuse et bien menée.

Risques de récidive : l’épaule instable

photo d'un jeune homme avec un casquette réalisant une figure de danse hip hop en appui sur un seul bras qui illustre à quel point l'épaule peut être sollicitée de manière très intense après une luxation de l'épaule

Le risque majeur après une première luxation … est d’en refaire une autre !

Les ligaments ont été fortement étirés et ne tiennent plus correctement l’articulation. On parle alors d’instabilité d’épaule chronique. Luxation sur luxation, la rééducation et le renforcement musculaire n’y font plus rien, votre épaule se luxe au moindre mouvement. 

Vous ne devez pas laisser cette situation durer trop longtemps au risque d’abîmer l’articulation et le cartilage. 

Dans ce cas, la seule solution reste l’opération chirurgicale. Elle donne dans la grande majorité des cas d’excellents résultats.

Opérations chirurgicales après une luxation

Il existe plusieurs types d’opérations chirurgicales pour stabiliser une épaule instable.

  • Intervention de Bankart

Le chirurgien rétrécie la partie avant de la capsule articulaire (c’est-à-dire la poche de l’articulation) ce qui a pour effet de diminuer la laxité.

  • Intervention de Latarjet 

Le chirurgien coupe un morceau d’os à proximité de l’épaule (coracoïde) pour le placer à un endroit stratégique qui limite le risque de dislocation.

Ces opérations donnent de bons résultats et permettent aux personnes de retrouver une épaule stable et fonctionnelle. Plusieurs mois de rééducation sont nécessaires après de telles opérations. La pratique sportive peut alors être reprise dans de bonnes conditions. 

Éventuelles lésions associées

  • La chute peut engendrer une fracture osseuse.
  • le labrum (aussi appelé bourrelet glénoïdien) peut se fissurer. On pourrait le comparer aux ménisques du genou. Il s’agit d’un fibrocartilage en forme d’anneau qui permet d’assurer une stabilité supplémentaire à l’épaule. Une lésion du labrum lors de la luxation augmente le temps de récupération. Sur le long terme, si la lésion n’est pas trop importante, cela ne posera pas de problème particulier. 

Bon nombre de sportifs professionnels (handball, tennis etc) présentent eux aussi des fissures sur le labrum sans que cela ne les empêche de jouer.

3/ Durée du traitement

Semaine après semaine, que se passe-t-il après une luxation d’épaule ?

Vous garderez le bras dans une attelle (Dujarrier) pendant 3 semaines. Vous pourrez l’enlever de temps à autre pour vous laver par exemple ou pour faire vos exercices de rééducation.

homme portant une écharpe d'immobilisation dujarrier pour protéger son bras suite à une luxation d'épaule

La douleur s’estompera assez rapidement. 

Après cette période de 3 semaines, vous récupérerez progressivement vos amplitudes d’épaule et commencerez à renforcer vos muscles. 

En fin de rééducation, vous devrez pratiquer des exercices de renforcement plus soutenus qui placeront votre épaule dans des situations d’instabilité. Cette étape est indispensable pour retrouver une articulation la plus stable possible. 

Délais de récupération et reprise du sport

photo d'un couple de jeune sportif qui réalise un exercice de gaine en appui sur les mains et les épaules pour rééduquer leur luxation de l'épaule

Malheureusement, il est très difficile de donner des dates de récupération et de reprise du sport. 

Aucune luxation d’épaule n’est identique ! Certains récupèrent assez rapidement (2 à 3 semaines). D’autres vont mettre des mois avant de pouvoir reprendre le sport. Tout dépend de l’intensité du traumatisme initial, de la réaction articulaire, de l’étendue des lésions associées etc.

Ne vous focalisez pas sur les dates de récupération. Chacun son rythme !

4/ Que faire ?

Que faire après une luxation d’épaule ?

Dans la plupart des cas, la personne blessée est transportée à l’hôpital où le diagnostic de luxation d’épaule est confirmé par une radio. Les médecins procèdent alors à la réduction de la luxation. L’épaule est remise en place. 

Parfois, certains veulent replacer leur épaule eux-mêmes ou le font faire par un coach ou un proche. Cela n’est pas conseillé. Vous risqueriez d’aggraver une éventuelle fracture associée ou provoquer un arrachement nerveux ou vasculaire. 

La réduction d’une luxation doit être pratiquée par des professionnels médicaux.

L’importance de la rééducation

photo de face d'un patient atteint d'une luxation de l'épaule durant une séance de rééducation

Après un premier épisode de luxation, une période de repos s’impose. Le bras est immobilisé dans une écharpe pendant 3 semaines environ (durée définie par le médecin). 

La rééducation commence dès les premiers jours après la luxation. Elle permet d’éviter l’enraidissement et d’optimiser la cicatrisation tissulaire. 

A plus long terme, la rééducation a pour objectif de stabiliser l’épaule afin de limiter le risque de récidive de luxation

Attention, après une luxation, reprendre le sport sans avoir suivi de programme de rééducation peut s’avérer dangereux. La récidive de blessure est courante par manque d’informations et de suivi sérieux.

Ne négligez pas la rééducation. Elle est primordiale pour retrouver une épaule la plus stable et mobile possible. Le repos seul ne suffit pas.