1/ Définition

La tendinite externe du coude, tennis elbow 

La tendinite externe, aussi appelée épicondylite latérale ou « tennis elbow », est une affection des tendons des muscles extenseurs du poignet et des doigts au niveau du coude.

photo anatomique musculo-squelettique 3D d'un mannequin qui précise l'origine de la douleur d'une tendinite externe du coude et montre qu'elle peut se diffuser jusque dans le bras, l'avant bras ou le poignet en cas de tennis elbow

Localement, des micro-lésions sont observées, le tissu conjonctif se densifie. 

La douleur est ressentie au niveau de la face externe du coude. Elle est augmentée par les mouvements de pronation ou de supination forcée (vissage/dévissage).

Pourquoi la douleur apparaît-elle ?

photo d'une homme utilisant un tournevis pour monter un meuble lourd et qui démontre que le bricolage est souvent responsable des douleurs d'une tendinite du coude

La douleur apparaît lorsque le coude est sollicité de façon excessive. C’est le cas dans certains métiers manuels, dans certaines activités répétitives comme la cuisine, le bricolage ou encore dans le sport. 

Pourquoi parle-t-on de « tennis elbow » ?

photo prise de dessus qui montre une femme qui pratique le tennis et illustre le fait que la tendinite externe du coude est souvent liée à la pratique du tennis d'où son nom de tennis elbow

On parle de « tennis elbow » car beaucoup de joueurs de tennis (professionnels ou amateurs) ressentent ce type de douleur au niveau du coude. 

La manipulation répétée de la raquette et les ondes de chocs engendrés sur chaque frappe de balle expliquent l’apparition des symptômes pouvant contraindre le joueur à s’arrêter temporairement.

Le problème ne s’explique pas par un nombre d’heures de jeu trop important mais par une inadaptation du ou des tendons.

Population et activités concernées

Les travailleurs manuels sont souvent touchés par cette affection qui peut alors devenir un motif d’arrêt de travail temporaire pendant le période de cicatrisation.

Certaines activités de loisirs comme le bricolage, le jardinage, la cuisine sont aussi génératrices de douleurs au niveau du coude. 

La pratique du tennis ou du golf peuvent également provoquer une tendinite du coude. 

Enfin, de plus en plus de douleur de ce type apparaissent dans les métiers administratifs où l’utilisation d’un ordinateur est nécessaire. L’utilisation permanente du clavier ou de la souris peut engendrer un surmenage du tendon extenseur de l’index.

2/ Explications

Puis-je continuer de jouer au tennis ou de pratiquer tout autre sport ?

Si la gêne est très légère, vous pouvez continuer. Cependant, vous devrez adapter votre jeu (taper moins fort dans la balle, éviter les gestes les plus douloureux) et diminuer le nombre d’heures passées sur le terrain. 

En revanche si l’atteinte est importante, il est conseillé de stopper totalement pour permettre une cicatrisation dans les meilleures conditions. 

Implication des cervicales dans les douleurs du coude

photo anatomique 3D du trajet du système nerveux qui illustre le fait qu'une irritation du système nerveux au dessus du coude comme une névralgie cervicale peut aussi provoquer des douleurs ressemblant à celles de la tendinite externe du coude ou d'un tennis elbow

La face externe du coude est innervée par le nerf radial provenant des cervicales basses. A l’examen clinique, on retrouve très souvent un dysfonctionnement à ce niveau, du même côté que le bras douloureux. 

Ces dysfonctionnements vertébraux sont fréquents mais pas toujours gênants localement (sur la colonne même). En revanche ils provoquent parfois des douleurs le long du nerf correspondant. On parle alors de douleurs référées.

Les kinésithérapeutes, ostéopathes, chiropracteurs traitent ce type d’atteintes.

Tennis elbow : comment récupérer le plus vite possible ? 

La clé de la récupération pour une telle pathologie réside dans un management intelligent des contraintes appliquées sur la zone lésionnelle. 

Plus concrètement, votre corps a besoin d’être placé dans des conditions optimales de réhabilitation. Si vous continuez de jouer intensément au tennis par exemple, vous risquez d’entretenir durablement la lésion en gênant le processus de cicatrisation.

Soyez attentifs à toutes les activités qui réveillent la douleur et essayez de les limiter. 

Limitez les activités de bricolage, ménage, jardinage, port et manipulation de charges.

En résumé, le repos doit être relatif : continuez de bouger sans déclencher de douleurs !

Attention à la moto et aux scooters 

photo d'un homme sur une moto qui illustre le fait que les vibrations de la moto peuvent amplifier les douleurs d'une tendinite du coude

Le positionnement des mains sur le guidon place les coudes dans une position spécifique de pronation. Une contraction permanente des muscles est nécessaire pour assurer un bon maintien. A cela s’ajoute des vibrations permanentes dans les bras du fait du moteur et des irrégularités de la route. 

On retrouve donc l’association néfaste :

Coude et avant-bras en pronation + sollicitation musculaire sans phase de repos + vibrations répétées 

Nous conseillons donc de limiter, autant que possible, les trajets en moto/scooter en cas d’épicondylalgie pour faciliter un bon rétablissement.

3/ Durée du traitement

Tendinite et arrêt de travail, quels sont les délais de récupération ?

photo d'un chef cuistot qui découpe des légumes très finement et démontre à quel point les tâches répétitives sont aussi pourvoyeurs de douleurs du coude et peuvent provoquer une tendinite externe du coude ou tennis elbow

Il est très difficile d’établir un temps de récupération standard. Par expérience, pour certains patients 3 à 4 semaines suffisent. Pour d’autres, plusieurs mois seront nécessaires. 

En cas de douleurs intenses, l’épicondylalgie du coude nécessite parfois un arrêt total de l’activité professionnelle. La mise au repos relatif est un élément important pour pouvoir récupérer dans de bonnes conditions. 

Les personnes limitant drastiquement les mouvements douloureux et suivant rigoureusement une rééducation spécifique récupèrent beaucoup plus rapidement que les autres.

4/ Que faire ?

Intérêt d’une infiltration

L’infiltration de corticoïdes peut parfois soulager. Il s’agit d’une injection de produits anti-inflammatoires agissant directement sur le foyer de douleur. 

Elle est réalisée par un médecin du sport ou un rhumatologue et est indiquée dans les cas les plus rebelles.

Tendinite du coude, ce qui peut m’aider 

  • Les médicaments antalgiques

Ces médicaments soulagent et rendent votre quotidien plus supportable.

  • L’application de glace ou de chaleur

Elle permet l’évacuation des déchets inflammatoires et relâche le tissu conjonctif local.

  • Les bracelets spécifiques tennis elbow

Il existe dans le commerce des bracelets à scratch. Ils atténuent les chocs et vibrations et diminuent ainsi la douleur ressentie. N’hésitez pas à les utiliser dans vos activités quotidiennes ou sportives pour soulager la gêne.

photo d'un homme qui se tient le coude et porte une attelle de tennis elbow, une bande de maintient du coude ou un bracelet pneumatique et démontre à quel point ils ont un effet protecteur pour la tendinite externe du coude
  • Les huiles essentielles 

L’application d’huiles essentielles en complément de traitement permet aussi d’optimiser la récupération.

  • L’arnica

Il existe des crèmes à base d’arnica que vous pourrez également utiliser pour soulager vos douleurs.

  • L’alimentation

Changer vos habitudes alimentaires aide à cicatriser plus rapidement.

Certains aliments sont pro-inflammatoires. Ils rendent votre organisme plus vulnérable et favorisent donc une inflammation chronique. Au contraire, d’autres aliments ont des vertus anti-inflammatoires. Changez vos habitudes alimentaires en incorporant quelques aliments clés dans vos repas de la semaine !

photo d'un mélange de légume excellent pour la santé qui exprime le fait que l'alimentation joue un rôle important pour la santé, pour soulager l'inflammation et soulager les douleur de la tendinite externe du coude ou tennis elbow

Il existe également des compléments alimentaires dont l’efficacité est discutée mais qui peuvent constituer un « plus ». N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin. 

Epicondylalgie et traitement par ondes de chocs 

photo d'une séance de kinésithérapie où le kiné utilise des ondes de chocs sur sa patiente pour soigner sa tendinite du coude

Les ondes de chocs constituent un bon complément du traitement global de l’épicondylalgie du coude. 

Elles stimulent en effet la régénérescence du tissu conjonctif local (fibres tendineuses) et participent à augmenter la micro-vascularisation.

Soigner une tendinite du coude : quels exercices pratiquer ?

photo d'une séance de massage et de rééducation du coude qui démontre comme les manipulations sont importantes pour soigner une tendinite externe du coude ou un tennis elbow

L’étirement des muscles épicondyliens latéraux (extenseur commun des doigts, long et court extenseur radial du carpe, supinateur) sera pratiqué.

De même, les muscles antérieurs de l’avant-bras devront également être étirés (fléchisseur superficiel des doigts, rond et carré pronateurs).

Aussi, des exercices de mobilisations douces répétées en pronation et en supination peuvent être proposés. Les contraintes seront progressivement augmentées au niveau de la zone douloureuse. 

N’hésitez pas à consulter un kinésithérapeute qualifié qui vous montrera l’ensemble de ces mouvements.