1/ Définition

Qu’est-ce que c’est ?

photo anatomique d'un crâne et des cervicales vu de profil qui met en évidence en vert le trajet précis et exact du nerf d'arnold et des différents nerfs crâniens

On parle de névralgie lorsqu’un nerf est irrité. Il s’agit ici du nerf d’Arnold

Ce nerf est issu de la partie haute de la colonne cervicale. Il sort précisément du trou de conjugaison situé entre la première et la deuxième vertèbre cervicale (C1C2). 

Il remonte ensuite en direction de l’arrière du crâne et traverse au passage plusieurs couches de muscles (trapèze supérieur, muscles sous-occipitaux). 

Quel est le rôle du nerf d’Arnold ?

Le nerf d’Arnold a deux rôles :

  • Il innerve les muscles cervicaux supérieurs et leur donne leur motricité et leur force.
  • Il assure la sensibilité du cuir chevelu, du front, du sourcil.

Quels sont les symptômes ?

homme de face se tenant la tête avec douleur crâne migraine type névralgie d'arnold
  • Les douleurs ressenties sont vives.
  • Elle sont rarement bilatérales et ne concernent le plus souvent qu’un seul côté du crâne. On parle alors de douleur en « hémi-casque ». 
  • Généralement, la Névralgie d’Arnold se concentre d’abord sur la base du crâne (partie haute de la nuque). Si elle n’est pas traitée, ces douleurs peuvent ensuite se propager vers le cuir chevelu et irradier jusqu’au visage au niveau du front, des yeux, ou autours des oreilles
  • Les symptômes sont caractéristiques d’une atteinte neurologique, et donnent ainsi des sensations : de picotements, de brûlure, ou de décharges électriques. Dans certains cas, l’irritation du nerf entraîne même une anesthésie
  • La névralgie d’Arnold peut également être responsable de migraines. Notez que 15% des céphalées sont attribuables aux douleurs cervicales.

2/ Explications

Comment apparaissent les douleurs ?

Les causes sont multiples :

1/ Elles peuvent être d’origine posturale 

photo d'un jeune développeur qui travail devant son ordinateur dans une mauvaise position et qui risque de souffrir de douleurs à la nuque et de cervicalgie chronique

Beaucoup de personnes travaillant en position assise devant un écran d’ordinateur peuvent être concernées. 

En effet, cette position fatigue progressivement les muscles du cou et du dos, les épaules s’enroulent vers l’avant. 

Pour continuer de porter le regard sur l’écran, la nuque est alors obligée d’adopter une courbure d’extension peu harmonieuse qui « pince » localement le nerf d’Arnold à la base du crâne. 

Si la position est maintenue trop longtemps, elle risque de  “crisper” les muscles du cou à proximité du nerf d’Arnold.

2/ Elles peuvent être d’origine traumatique 

photo 3D de profil d'un accident de voiture provoquant un coup du lapin qui peut être à l'origine d'un torticolis

Elles concernent souvent les personnes ayant subi un coup du lapin (accident de voiture, chute, choc au sport…). En effet, en cas de traumatisme, les muscles cervicaux  se spasment par réflexe de protection. Ces tensions vont ensuite perdurer quelques temps après le traumatisme. 

Si aucune rééducation n’est pratiquée, une névralgie d’Arnold peut s’installer durablement. 

Les douleurs seront la plupart du temps ressenties dès les jours suivant le traumatisme. Elles peuvent également apparaître plusieurs mois après l’accident. 

3/ Les autres cas possibles 

Enfin, les névralgies d’Arnold se rencontrent également dans les cas d’arthrose cervicale, de douleurs rhumatismales ou de fibromyalgie.

Influence du stress et de la fatigue sur les douleurs

jeune femme de profil en position assis tailleur durant un exercice de méditation, relaxation pour soulager névralgie d'arnold

Les tensions et les douleurs cervicales sont souvent liées à l’état de fatigue, au stress et à l’anxiété. 

En effet, ces facteurs génèrent des réactions bio-chimiques favorisant la mise en place de tensions myo-faciales.

Le traitement de ces tensions passe donc par des exercices de relaxation, de respiration et de méditation guidées.

3/ Durée du traitement

Combien de temps va prendre mon rétablissement ?

femme souriant et allongée sur le dos table de massage durant une séance de rééducation kinésithérapie pour soigner névralgie d'arnold

Lorsque les symptômes sont pris en charge tout de suite, l’évolution est favorable et relativement rapide (3 à 6 semaines selon le contexte et l’importance des lésions). 

Cependant, lorsque le traitement tarde à se mettre en place, les douleurs peuvent s’installer durablement et se diffuser sur l’ensemble du crâne, du visage et du cou.

Dans ce cas, il est nécessaire de suivre un programme de rééducation. En suivant  un protocole de soin adapté, vous améliorerez la situation sous 1 à 3 mois.

La durée du rétablissement dépendra de l’importance de l’irritation initiale mais également de votre assiduité et de votre implication dans la rééducation.

Peut-il y avoir des récidives ?

Les récidives de Névralgie d’Arnold existent… Pour les éviter, il est vivement conseillé de reprendre une activité physique régulière. 

Si les symptômes reviennent, reprenez rapidement vos mouvements de rééducation et consultez un professionnel de santé pour qu’il puisse vous orienter sur la conduite à tenir.

4/ Que faire ?

Comment faire pour améliorer ma posture ?

femme kiné qui guide un exercice de rééducation du dos pour soigner et guérir un torticolis

Pour corriger durablement votre posture, il est essentiel de revoir l’ergonomie de votre poste de travail.

Il existe également des exercices simples et efficaces pour modifier rapidement votre posture et redresser votre dos. Consultez un kinésithérapeute, il vous montrera les mouvements les plus adaptés.

Faut-il porter une minerve ?

jeune femme rousse téléphonant et portant collier cervicale, minerve à cause névralgie d'arnold

La minerve a pour rôle de maintenir le cou immobile. Elle permet ainsi aux muscles de se reposer et soulage une partie des douleurs. 

En contrepartie, si vous la portez trop fréquemment, vos muscles vont se déconditionner et moins bien soutenir les cervicales lorsque vous l’enlèverez. Vous risquez donc d’entrer dans un cercle vicieux.

Notre conseil : Il peut être confortable de porter une minerve dans les premiers temps, lorsque les douleurs sont intenses. Néanmoins, nous vous conseillons de ne pas la porter plus d’une heure d’affilée. Il est préférable, pour la nuque, d’alterner séances de repos, et séances de mouvements doux de rééducation. D’une manière générale, c’est bel et bien le mouvement qui permettra d’améliorer la situation.

Faut-il changer d’oreiller ?

femme allongée sur le côté avec trop oreiller, grimaçant à cause de douleur cervicales type névralgie d'arnold

Si vos symptômes ont augmenté au réveil, votre literie et votre oreiller ne sont peut-être pas adaptés.

Premièrement, veillez à ce que votre oreiller soit positionné de manière à soutenir correctement la nuque et la tête. Sans cela, les muscles risquent de se crisper et d’être tendus au réveil. On parle alors de contractures musculaires.

Deuxièmement, votre oreiller ne doit pas être trop volumineux. Cela place la nuque en position de flexion, étirant ainsi  les muscles et autres structures de la colonne. Des douleurs peuvent donc s’installer au niveau du cou, des épaules et du crâne.

Enfin, sachez qu’il existe des oreillers spécialement conçus pour épouser correctement les courbures cervicales : les oreillers ergonomiques.

femme tenant coussin ergonomique entre ses mains pour dorsalgie cervicalgie torticolis

Est-il mauvais de dormir sur le ventre ?

Sur le principe, aucune position de sommeil n’est mauvaise.

La position sur le ventre nécessite quand même quelques recommandations. Pour être mieux supportée, il est préférable de dormir sans oreiller. Auquel cas, la colonne cervicale se retrouverait en position de rotation, d’inclinaison et d’extension excessive.

Une infiltration peut-elle me soulager ?

seringue sur fond bleu avec médicament pour infiltration névralgie d'arnold

Lorsque la rééducation ne suffit pas à endiguer les douleurs de manière durable, l’infiltration est un bon moyen de les réduire. L’injection d’anti-inflammatoires se fait directement au niveau de la structure lésée et lui permet d’être soulagée. 

En revanche, si les problèmes collatéraux comme le manque de force, de souplesse, ou la mauvaise posture n’ont pas été corrigés au préalable, les effets ne seront que temporaires et vous serez contraints d’avoir à nouveau recours à une infiltration.

L’infiltration permet donc de soulager mais ne traite pas directement la cause du problème.

Dois-je prendre rendez-vous avec un ostéopathe ou un kinésithérapeute ?

femme allongée sur ballon pratiquant exercice renforcement dos main derrière la nuque pour soigner névralgie d'arnold

L’ostéopathe résout les problèmes mécaniques par des manipulations correctrices. Cela vous fera donc effectivement du bien dans bon nombre de cas.

Il vous faut néanmoins, grâce à la rééducation, apporter des modifications à votre posture, éliminer certaines de vos raideurs et corriger vos déséquilibres de force si vous souhaitez que les résultats perdurent. 

L’objectif commun de l’ostéopathe et du kinésithérapeute est de redonner de la mobilité à la colonne cervicale. 

La rééducation et l’ostéopathie sont donc complémentaires.

jeune femme de face allongée sur tapis de sol dans salle de rééducation pratiquant exercice de renforcement gainage pour lutter contre névralgie d'arnold