L’ostéotomie maxillo-mandibulaire. En quoi consiste cette intervention chirurgicale et que faire dans les jours suivants l’opération ? Voici les conseils d’un kinésithérapeute spécialisé.

Explications

La chirurgie maxillo-mandibulaire (appelée communément à tort bimax) fait partie d’un processus long. Celle-ci intervient après le travail orthodontique. En fonction de l’état de votre dentition, la chirurgie peut être réalisée 6 à 12 mois après la pose des bagues.

Une chirurgie d’un point de vue de la physiologie du corps est un événement traumatisant alors mieux vaut être bien préparé !

Celle-ci consiste à « casser » de manière chirurgical l’os maxillaire et/ou la mandibule afin de recréer une cohérence dentaire c’est-à-dire que les dents doivent s’emboiter correctement. 

D’un point de vue fonctionnel et/ou esthétique, cette opération peut être complétée par une génioplastie soit une chirurgie du menton.

 

Pour arriver à l’os, le chirurgien va devoir inciser les tissus mous (muqueuse, muscle et autres aponévroses) pour pouvoir accéder à l’os. 

Dès lors, il y a 2 temps de cicatrisation : celui des tissus mous et celui de l’os.

La cicatrisation (optimale) des tissus intervient sous une vingtaine de jours alors qu’il faudra environ trois mois pour une consolidation osseuse.

La réaction inflammatoire est une réaction normale qui vise à apporter du sang (des nutriments, de l’oxygène) et de la lymphe (pour la gestion des déchets et de l’immunité).

Il est donc NORMAL d’être gonflé, chaud, sensible pendant une période de trois mois !

Que faire après l’opération ?

Pour favoriser au mieux la récupération physiologique, il est important de suivre un protocole simple visant à « contenir et diriger » la réaction inflammatoire de votre visage.

Voici comment s’y prendre : les exercices de kinésithérapeute spécialisé.

L’objectif ? Diminuer l’oedème et les hématomes en quelques minutes !  

Exercice 1

Appliquez une poche de glace pendant 10 minutes sur la zone enflée et répétez TOUTES les heures.

Exercice 2 

Buvez une eau fraîche et faites un « bain » de bouche pour que l’eau aille au contact des vos gencives/muqueuses.

Accès à l’ensemble des exercices ✌

Exercice 3 

L’exercice du piston. Placez votre langue au palais et appuyez dessus : doucement (surtout si vous avez un disjoncteur ou autre) mais en répétition 20 fois toutes les heures.

Exercice 4 

Prononcez le mot CHOU et la lettre « X » : 20 répétitions toutes les heures.

Exercice 5 

Faites des haussements d’épaules 20 répétitions toutes les heures pour libérer les ganglions sous-claviers et cervicaux.

Voici quelques exercices à réaliser le plus précocement possible après votre opération. N’oubliez pas, le repos et le sommeil restent vos meilleurs alliés dans les phases post-opératoires alors prenez du temps pour vous !

Le dernier et meilleur conseil que je puisse vous donner : contactez un Kiné formé en rééducation maxillo-faciale pour organiser ensemble vos séances de suivi. 

SIKLOMF : https://siklomf.fr/annuaire-des-kinesitherapeutes/

Bon courage et bon rétablissement 

Marty

Accès à l’ensemble des exercices ✌